Nouvelle année, nouvelles résolutions : attention aux faux départ !

Et voilà Janvier se termine. Alors que certains auront fait un “dry January” (bravo à vous ! 👍) d’autres auront profité de ce début d’année pour prendre de bonnes résolutions : manger plus sain, arrêter de fumer, se mettre au sport, consacrer du temps à ses proches ou prendre soin de soi !

 

Et si en 2020 vous décidiez d’apprendre mieux ?

 

(Je vous entends déjà, “elle est gentille la dame mais pour quoi faire ?”) 🤨

Apprenant engagé tu seras !

 

Ok, prendre la résolution de devenir un meilleur apprenant n’est pas très sexy de prime abord !

Mais soyons honnêtes : limiter les apéros entre amis ou envisager de se lever plus tôt pour aller courir dans le froid ne l’est pas plus ! 🏃‍♀️ 🍻

Surtout que l’année dernière,  vous vous étiez inscrits à ce super MOOC qui au final ne vous a pas apporté autant que vous l’espériez, tout comme les cours d’anglais que vous aviez débutés n’ont pas fait de vous un pro de la langue de Shakespeare ! 💂 

Et puis c’est bon,  vous savez apprendre, vous êtes allés à l’école !

Parce que voilà sur le sujet de “l’apprentissage » on a tous notre mot à dire, car nous avons tous appris.

Mais on est bien d’accord que certains excellent mieux que d’autres dans l’art “d’apprendre” (oui oui, c’est un art !) et que parmi tous nos apprentissages, il y a des réussites et des échecs !

 La faute à qui ?  La faute à quoi ?

 

Le bilan

 

Pourquoi arrivez-vous à retenir certaines choses et pas d’autres ?

Pourquoi étiez-vous si doué à l’école et pourtant en galère totale devant votre ordi pour ce cours en ligne ?

La réponse ne tient pas qu’en une ligne !!

 

Mais voici quelques pistes, que nous étaierons toute l’année !

👉 Combien de temps avez-vous accordez à vos formations ?

👉 A quel moment les avez-vous suivies ? (entre deux RDV, en journée, le soir, le weekend ?)

👉Aviez-vous planifié vos séances à intervalle régulier ?

👉 Étiez-vous pleinement concentré quand vous suiviez  votre Mooc ou aviez-vous lancé Netflix en même temps ?

👉 Aviez-vous un objectif précis ?
Avez-vous “révisez” entre les séances ?

👉 En avez-vous parlé autour de vous ?

👉Les modalités correspondaient-elles à votre style d’apprentissage ?

👉 Est-ce que c’est vous qui avez choisi de suivre cette formation ou était-elle été imposée ?

👉 En quoi cette formation pouvait-elle être bénéfique à votre quotidien (personnel ou professionnel d’ailleurs )

Autant de questions qui devraient être posées au préalable et auxquelles on prend rarement le temps de réfléchir et de répondre.

Et pourtant vos réponses peuvent en partie expliquer vos réussites et vos échecs.

 

La preuve par l'exemple

Faisons un petit exercice :

Prenez une feuille de papier et tracez deux colonnes.

Dans la première colonne  : 

inscrivez quelque chose que vous avez appris facilement.

ex: faire du vélo, dessiner, cuisiner, apprendre à tricoter, à changer une roue, à jouer du piano etc.. la seule condition est qu’il s’agisse d’un apprentissage qui s’est avéré simple pour vous.

 

Maintenant rappelez-vous les circonstances dans lesquelles vous l’avez appris :

✔️ Étiez-vous seul ou avec d’autres personnes ?

✔️ Quelqu’un vous a-t-il appris à faire cette chose ou avez-vous lu “un mode d’emploi”, regardé un tuto ?

✔️Avez-vous observé quelqu’un plusieurs fois avant de vous lancer ou avez-vous essayer encore & encore jusqu’à maîtriser la discipline ?

✔️ Étiez-vous volontaire pour apprendre cette chose ou vous l’a -t-on imposé?

Dans l’autre colonne

vous l’aurez peut être deviné, écrivez quelque chose que vous n’avez jamais réussi à apprendre.

 

Et procédez de même :

Rappelez-vous les circonstances dans lesquelles vous l’avez appris :

✔️ Étiez-vous seul ou avec d’autres personnes ?

✔️ Quelqu’un vous a-t-il appris à faire cette chose ou avez-vous lu “un mode d’emploi”, regardé un tuto ?

✔️Avez-vous observé quelqu’un plusieurs fois avant de vous lancer ou avez-vous essayer encore & encore jusqu’à maîtriser la discipline ?

✔️ Étiez-vous volontaire pour apprendre cette chose ou vous l’a -t-on imposé?

 

Le but de cet exercice est très simple : vous donner quelques pistes sur ce qui peut, à priori, vous motiver à apprendre quelque chose ou non.

La manière dont on apprend les choses : en observant ou en faisant; les personnes avec qui on se trouve (ou pas) ou celles qui nous “enseignent” influencent pour beaucoup le résultat de notre apprentissage.

 

Avoir conscience des leviers & des freins de ce qui nous permet d’apprendre est une première étape !

Alors avant de vous lancer dans un projet de formation, commencez par le commencement et faites un point sur vos expériences passées.

 

Vous vous êtes prêtés au jeu et vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouver-nous sur notre groupe Facebook.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimeriez lire les prochains,  pensez à vous inscrire à notre newsletter.

👇


Gardons contact ...

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits reportez-vous à la notice ci-jointe.
NEWS-LETTER

Besoin de plus d'infos ?

Au programme de l’info-lettre Lukéa: 

  • Une bonne dose d’inspiration avec notre conseil lecture & une sélection des meilleurs podcasts  à suivre
  • Des découvertes, avec l’interview du mois
  • Des news : Notre agenda 
  • Le doss’ du mois : chaque mois nous choisissons une thématique que nous déclinons sous 2 approches : apprendre pour apprendre mieux et apprendre pour mieux transmettre