L'évaluation en formation

L’évaluation est une étape incontournable en formation  avant, pendant, après … Mais attention à l’utiliser correctement  sous peine qu’elle devienne contre productive.

Pourquoi évaluer ?

Après → En fin de parcours, nous utilisons tous des questionnaires pour évaluer nos apprenants et vérifier si les objectifs  sont atteints. Ce type d’évaluation permet d’analyser l’efficacité de la formation et la montée en compétences des apprenants. C’est aussi un “document administratif” que le formateur doit fournir en fin de formation dans le cadre d’une démarche qualité.

Pendant→ Pendant une séance, l’évaluation permet de vérifier la compréhension des notions abordées,  et d’ajuster la progression du parcours en fonction des apprenants.

Dernier aspect important, du point de vue de la cognition, lorsque l’évaluation est suivie d’une correction à chaud, elle permet une meilleure mémorisation pour l’apprenant.

Les bonnes pratiques

La plupart du temps l’évaluation est positionnée en début et fin de parcours pour évaluer la progression.

Avant → Je trouve qu’elle est plus efficace au début de chaque séance, et ce pour trois raisons :

La première: j’utilise l’évaluation comme une révision des notions de la séance précédente. Cela me permet de faire un point sur les notions non comprises, qui seront tout de suite réexpliquées avant de passer à la suite et “d’en remettre une couche”. 

La correction à chaud réactive l’apprentissage et permet un meilleur ancrage mémoriel.

Le second intérêt d’une évaluation en début de séance : je peux en profiter pour amorcer les notions que l’on va aborder juste après.
Je peux en effet me servir de la révision pour ajouter quelques questions qui n’ont pas encore été abordées.  Je prépare là aussi un ancrage mémoriel plus efficace en présentant une notion plusieurs fois.

Dernier intérêt du début de séance :  l’instauration d’un rituel.
Il permet de structurer la séance, les apprenants prennent l’habitude de cette étape préliminaire avant de commencer l’apprentissage. C’est aussi un temps nécessaire pour « le réveil neuronal”. Cette première étape permet surtout aux apprenants de se focaliser, se concentrer, ce qui essentiel pour la phase suivante : la phase d’apprentissage

Stratégie → Et la préparation dans tout ça ? 

Il ne s’agit pas d’évaluer pour évaluer, mais d’évaluer pour une raison bien précise.  Quel est l’objectif final derrière l’utilisation de cet outil. C’est à dire, qu’est ce que je veux analyser, quels sont les points précis je souhaite évaluer ?

Un bon outil ne sert à rien sans une bonne stratégie pédagogique !

Les outils

Les outils d’évaluation numérique “live” sont idéals pour dynamiser une séance de formation.

Le principe est simple, une question projetée sur l’écran de l’enseignant, chaque apprenant répond sur son écran (Smartphone, Tablette, Ordinateur).

Ces outils apportent une vrai plus-value pour développer la motivation et lengagement de vos apprenants. L’aspect interactif et “live” de l’outil apporte un côté ludique à l’évaluation tandis que le mode compétition avec podium en fin de questionnaire motive chaque participant à se dépasser pour arriver premier. Vous n’imaginez pas comme un challenge arrive à motiver certains !


Mon conseil : 

N’oubliez pas de faire votre correction à chaud pour une meilleure mémorisation. J’apporte la correction après chaque question, pour avoir un feedback immédiat, c’est plus “digeste” sur l’ensemble du questionnaire et cela laisse le temps de se re-concentrer pour la question suivante.

Pensez à prévoir un peu de temps pour prendre en main l’outil côté apprenant, afin qu’il puisse se familiariser avec celui-ci. Je vous conseille un petit test blanc la première fois, avec différents types de questions et suffisamment de temps pour répondre.

Il y a quelques contraintes à l’utilisation de ces outils numériques.  Il faut obligatoirement :

  • une connexion internet (cela parait évident, mais ce n’est pas systématique)
  • du matériel pour chaque apprenant (il pourra utiliser son propre téléphone)
  • une connaissance de l’outil numérique

 

Cependant ces outils restent exploitables même avec un public débutant en informatique.

Je vous propose le test de 2 outils pour la réalisation de vos évaluations “Live”.

Kahoot VS Wooclap

Kahoot est parfait pour débuter ! 

Très simple d’utilisation et de prise en main pour les apprenants, il a l’avantage d’afficher la question sur l’écran enseignant. L’apprenant doit d’abord regarder l’écran du formateur avant de répondre sur le sien, ce qui ajoute un peu plus d’interaction et de dynamisme à l’évaluation.

En revanche, ce principe le rend trop compliqué à utiliser en distanciel.

Il est gratuit pour les enseignants avec une utilisation limitée, ou compter 3€ par mois pour plus de fonctionnalités

Téléchargez notre fiche d’analyse Kahoot 

Wooclap, mon préféré. 

Wooclap est un peu plus compliqué à prendre en main, mais il propose beaucoup plus de possibilités en termes d’évaluation et de pratiques.

Il propose un large choix de questions, texte à trous, classification, localisation sur une image, echelle, sondage, brainstorming …

Vous avez la possibilité d’insérer du contenu entre vos questions : slides, images ou vidéos.

Dernière option intéressante, en cas de problème vos apprenants peuvent activer un bouton “je suis perdu”. Un compteur vous permet d’avoir une vision immédiate de la compréhension de vos apprenants. Merci Wooclap !

Nous pouvons tout à fait imaginer utiliser Wooclap en distanciel.

Wooclap est gratuit pour un usage limité, et à partir de 7€ par mois pour plus de fonctionnalités.

Vous trouverez d’autres outils, à utiliser plutôt de façon asynchrone : Google Forms,  Quizlet,  la quiziniere, Drag’n survey, Tipeform limesurvey

Téléchargez notre fiche d’analyse Wooclap

woolap

Vous aimez cet article ? N’hésitez pas à le partager ! 

Emilien Ponçon

Emilien Ponçon

Gardons contact ...

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits reportez-vous à la notice ci-jointe.
NEWS-LETTER

Besoin de plus d'infos ?

Au programme de l’info-lettre Lukéa : 

  • Une bonne dose d’inspiration avec notre conseil lecture & une sélection des meilleurs podcasts  à suivre
  • Des découvertes, avec l’interview du mois
  • Des news : Notre agenda 
  • Le doss’ du mois : chaque mois nous choisissons une thématique que nous déclinons sous 2 approches : apprendre pour apprendre mieux et apprendre pour mieux transmettre

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits reportez-vous à la notice ci-jointe